SAVANNAKHET, L’ARRÊT POST-FRONTIERE DU LAOS.

Savannakhet n’est pas la ville du Laos la plus prisée par les voyageurs. Elle n’a rien d’exceptionnelle comparée à d’autres villes du pays. Elle a été pour nous notre point d’arrêt après notre passage de la frontière Vietnam-Laos, et de ce fait nos premiers pas au Laos.

Savannakhet est plantée au bord du Mékong, à près de 500 km de Vientiane, et est la capitale de la province la plus peuplée du Pays. Depuis la mise en service du pont de l’Amitié II à 6 km au Nord, la ville a perdu le trafic frontalier qui générait l’essentiel de son animation.

 

PASSAGE DE LA FRONTIERE DANSAVANH / LAO BAO.

Le passage à la frontière s’est super bien déroulé. Pour passer la frontière, vous aurez besoin d’un visa. Celui-ci s’obtient au bureau posté à la frontière entre Vietnam et Laos. Prévoyez des dollars (entre 30$ et 42$) et des photos d’identité avant de partir. Le montant exact du visa dépend de votre nationalité et de la corruption également.

Ce passage de frontière s’intitule Dansavanh / Lao Bao. Ce fut la première frontière entre le Laos et le Vietnam ouverte pour les voyageurs internationaux, elle a été pendant longtemps la plus populaire, mais beaucoup optent aujourd’hui pour le passage plus au nord près de Lak Xao . Cette traversée est pratique pour aller à Hue au Vietnam et à Savannakhet au Laos, des bus de Savannakhet à Hue circulent tous les jours, et c’est ce que nous avons pris.

 

IMG_20190603_173546.jpg

IMG_20190603_173452.jpg

IMG_20190603_172718.jpg

IMG_20190603_173517.jpg

Nous sommes restés juste une nuit dans cette ville laotienne, mais nous pouvons déjà remarquer la paisibilité régnant dans ce discret pays.