CADIX, LE TEMPS D’UNE APRES-MIDI.

Si sa création n’est pas le fait d’Hercule comme le prétend la légende, Cadix date néanmoins de l’an 1100 av. J.-C : en ce temps-là, les Phéniciens fondèrent une colonie appelée Gadir. La ville fut ensuite romaine comme en attestent les vestiges d’un théâtre romain, puis musulmane. Plus tard encore, elle sera l’objet des convoitises des Français et des Anglais. De son port s’élança, vers une cuisante défaite, la flotte franco-espagnole qui fut coulée à Trafalgar. En découvrant la ville pour la première fois, on est saisi par son site privilégié, ceinturé de fortifications et relié au continent par une mince bande de terre dans l’océan.

Parfois injustement délaissée au profit de Séville, cette ville légère, joyeuse et un rien italienne mérite vraiment une visite en tout simplicité. Le centre historique est vraiment tout petit, voir attachant et se pratique très bien à pied. La ville moderne est, elle, sans intérêts. Cependant, vous pouvez profiter des plages si la durée de votre séjour vous le permet.

IMG_20191012_123814.jpg

IMG_20191012_134933.jpg

IMG_20191012_134124.jpg

IMG_20191012_135532.jpg

IMG_20191012_124532.jpg

IMG_20191012_124340.jpg

IMG_20191012_133731.jpg

IMG_20191012_133738.jpg

 

Nous ne dirons pas que Cadix est une étape primordiale lors de votre roadtrip en Andalousie, mais néanmoins si jamais vous pouvez vous y arrêter alors faites-le. On ne peut le nier que l’architecture à Cadix est vraiment séduisante. Puis, c’est l’endroit idéal pour se poser le temps d’un verre ou la dégustation d’une paëlla, why not ?!

 

Le soir nous reprenons la voiture en direction de Séville, ville tant attendu de notre petit trip au cœur d’une région fantastique et surprenante.