AYUTTHAYA, L’EVASION A PORTÉE DE MAIN.

 

Ayutthaya est une ancienne capitale du Royaume du Siam, et contrairement à sa consœur Sukhothai, plus au nord, Ayutthaya n’est qu’à 75 km de Bangkok et nous permet ainsi d’y faire un saut le temps d’une journée. Son parc archéologique est inscrit au Patrimoine Mondial de l‘Unesco depuis 1991.

Chronologiquement, Ayutthaya succède à Sukhothai comme capitale du Royaume du Siam vers 1350. L’emplacement était particulièrement stratégique, car en plus de centraliser un peu plus la capitale par rapport à l’étendue du royaume grandissant, le terrain en lui-même sur lequel la ville fut fondée pu aisément être aménagée en une île, formée par deux rivières faisant alors une barrière de protection naturelle.

IMG_20190202_130950_915.jpg

IMG_20190202_131027_866.jpg

Nous nous sommes rendus depuis la gare de Bangkok, le trajet d’une soixantaine de kilomètres jusqu’à Ayutthaya ne coûte que 15 bahts par personne. Voyageant en 3 ème classe, nous nous mêlons le temps d’un court trajet d’ 1 heure 30 aux thaïs et aux quelques voyageurs empruntant aussi la ligne. Des vendeuses passent dans les wagons pour vendre des boissons et des choses à grignoter.

Nous décidons de découvrir la ville et son patrimoine à pied, ( soit 28 km au total ! ) et nous commençons par la visite du Wat Mahathat. A l’entrée on vous proposera soit un billet combiné de 6 temples à voir 220 Bahts, soit de payer temple par temple 50 bahts. Tout dépend de ce que vous voulez voir. Nous nous avons opté pour le billet combiné.

 

IMG_20190202_131432_257.jpg

IMG_20190202_131236_658.jpg

IMG_20190202_131301_566.jpg

Le Wat Mahathat, probablement le plus connu d’entre tous, en effet, c’est dans ce temple que vous pourrez y admirer l’imposant complexe, dont le chedi principal est en ruine, fut l’un des premiers établi dans la nouvelle capitale.

IMG_20190202_131120_093.jpg

IMG_20190202_131204_197.jpg

Pareillement, la tête d’une statue de Bouddha incrusté dans les racines d’un arbre, est devenu un véritable symbole d’Ayutthaya. Néanmoins, cette statue de Bouddha à une histoire très singulière dont deux versions enchantent encore aujourd’hui :

  • La première d’entre elle explique simplement que lors de la prise de la ville d’Ayutthaya par l’armée birmane en 1767, de nombreux temples de la cité furent détruits incluant de nombreuses statues brisées sur le sol. Très vite, la végétation reprit ses droits et ce n’est que 190 ans plus tard, qu’au milieu de nombreux arbres fut retrouvée la tête.
  • Une autre plus romanesque explique que des voleurs tentèrent de s’emparer d’une statue. Mais, à cause du poids de cette dernière l’abandonnèrent sur le sol, adossée alors contre un mur.

De plus l’alignement de statues de Bouddha décapité ne laisse pas indifférent, de même que les marques des tremblements de terre qui ont transformés ce site majestueux.

 

Par la suite, juste à côté de Wat Mahathat nous retrouvons le Wat Ratchaburana. Le parc est assez grand et reposant, et ce temple dispose d’un des plus grands prang.

IMG_20190202_131458_226.jpg

IMG_20190202_131803_654.jpg

IMG_20190202_131837_220.jpg

IMG_20190202_131735_498.jpg

 

Après, nous nous sommes rendus au Wat Phra si Sanphet. C’est le plus grand des sites, et pour cause, car autrefois il demeurait une importante et très influente chapelle royale. Les 3 chedis centraux abritent les restes de trois rois d’Ayutthaya du XVe siècle et début XVIe siècle. A l’intérieur de ce site, de nombreux thaïlandais s’octroient un moment paisible se laissant tenter à travers l’aquarelle par la reproduction de ce lieu magique. Une imposante chapelle jouxte celui-ci. Au contraire des autres temples de la ville, ce sanctuaire est intact et accueille une statue monumentale de Bouddha appelé Phra Mongkonbophit.

IMG_20190114_222510_709.jpg

IMG_20190202_131910_838.jpg

IMG_20190202_131940_286.jpg

 

Un peu plus loin du parc historique, en arpentant les ruelles de la ville nous nous rendons vers  le Wat Phu khao Thong, situé à 3 km au nord d’Ayutthaya.  Ce temple désormais très blanc après rénovation a la particularité de n’être pas droit. En effet, lorsque nous nous sommes éloignés de celui ci nous avons pu observer son chedi, construit de travers.

IMG_20190202_132127_093.jpg

 

Pour finir, nous sommes allés explorer le Wat Chai Watthanaram situé à l’extérieur de l’île principale formant le cœur d’Ayutthaya. C’est une grande structure en quinconce, typique de l’architecture khmère. Le prang central mesure à lui seul 35 mètres de haut représentant le mont Méru considéré comme le centre de l’Univers par les bouddhistes. C’est incontestablement l’un des temples les mieux conservés.

IMG_20190202_132152_391.jpg

IMG_20190202_131705_586.jpg        IMG_20190202_132515_630.jpg

IMG_20190202_132415_253.jpg

IMG_20190202_132231_340.jpg

IMG_20190202_132343_061.jpg

IMG_20190202_132540_444.jpg

IMG_20190202_132310_417.jpg

Se laisser plonger au coeur d’Ayutthaya, c’est en quelque sorte avoir cette sensation de remonter le temps, d’imaginer ces temples reconstruits ou bien la vie qui s’y cohabiter. C’est également un émerveillement constant à travers ces vestiges architecturaux à l’histoire et au vécu débordant, dont nos yeux ne peuvent oublier.

 

Alors, Ayutthaya ou Sukhothai ?

De nombreuses personnes par manque de temps ne peuvent visiter qu’un de ces deux lieux, c’est difficile de faire un choix car ces sites sont très différent non pas seulement d’un point de vue architectural mais d’un côté environnemental. Ayutthaya, est la plus prisée des deux je dirais par sa proximité avec Bangkok c’est pourquoi ces nombreux touristes présents peuvent en quelque sorte dénaturer le site. Quand à Sukhothai, par sa verdure et son étendue, elle est beaucoup plus agréable, et nous avons vraiment eu cette sensation d’être seuls. Cela dit nous avons trouvé Ayutthaya plus prenante au niveau de son patrimoine. Donc si vraiment un choix était à faire nous vous conseillons de vous laisser guider vers Sukhothai car rien ne vaut une découverte où l’on perçoit cette sensation où tous ces vestiges ancrés dans l’histoire s’offre alors à nous.

Cependant, si vous pouvez visiter les deux sites, n’hésitez pas !