ADAM’S PEAK, ASCENSION MATINALE POUR LA MONTAGNE SACREE.

Culminant à 2 243 m, le pic d’Adam est un lieu de pélerinage très sacré au Sri Lanka, voir le lieu le plus important ! Cette montagne est vénérée par toutes les religions présentes sur l’île, c’est donc un lieu unique au monde. Ce pic est aussi réputé pour sa folle ascension débutant entre 2h30 – 3 heures du matin, afin d’observer un magnifique lever de soleil.

 

UNE MONTAGNE DE LEGENDE.

Pour la petite histoire, dans la religion bouddhiste le pic d’Adam ou Sri Pada qui signifie « empreinte sacrée » serait le dernier endroit où le bouddha aurait séjourné sur terre avant de partir pour l’au-delà. Un de ses disciples lui aurait demandé de laisser dans la pierre une empreinte de son vénérable pied, ensouvenir de son passage sur l’île. Les chrétiens ont également leur propre version, un peu oubliée aujourd’hui. Pour eux Adam serait arrivé sur cette montagne juste après avoir été chassé du Paradis terrestre. Son nom « pic d’Adam » vient d’ailleurs de cette croyance légendaire partagée entre chrétiens et muslmans.

 

L’ASCENSION.

Lever 2h30 du matin, c’est dans la nuit qu’Adam et Alexandre commencent la montée du Pic. ( Malheureusement je n’ai pas pu la faire, j’étais beaucoup trop fatigué physiquement pour réaliser un tel exploit) Gravir cette montagne sacrée n’est pas si facile, 7 km et 5 200 marches à l’aller comme au retour ! Vêtement chaud, bonne chaussure, lampe frontale allumée et c’est parti pour 2 heures et demie de montée. La pente monte graduellement pendant la première demi-heure, vous passerez devant le bouddha couché et également un temple. Le chemin devient ensuite plus escarpé, et plus dur ! Les dernières 1 500 marches se gravissent à l’aide de rampes qui peuvent toutefois faciliter l’ascension. Le chemin est alors coupé en deux afin de bien discerner le côté de la descente et celui de la montée.

Les garçons arrivent au sommet À… 4h du matin ! Cela dit, comme le soleil ne se lève qu’aux alentours de 6 h, il va falloir s’armer de patience et attendre encore quelques heures dans le froid. Le pic est peu à peu occupé par les locaux, et quelques voyageurs. Et quand les premières lueurs viennent réchauffer l’atmosphère, c’est tout un spectacle qui s’est offert à eux. De la magie à en couper le souffle, des prises de photos sublimes.

 

IMG_20190425_044250.jpg

IMG_20190425_053935.jpg

IMG_20190425_055336.jpg

IMG_20190425_060908.jpg

IMG_20190425_060940.jpg

IMG_20190425_062509.jpg

IMG_20190425_060630.jpg

 

La redescente est parfois plus dure et peut mettre votre genou à rude épreuve. Environ 2h30 de descente, prenez le temps d’admirer le paysage et surtout à la fin de l’ascension pensez à vous étirer ! Nous vous conseillons également de prendre une bouteille d’eau, et des sucreries de quoi vous ravitailler durant l’ascension.

 

IMG_20190425_062237.jpg

IMG_20190425_062956.jpg

IMG_20190425_063151.jpg

IMG_20190425_064700.jpg

IMG_20190425_065252.jpg

IMG_20190425_074356.jpg

IMG_20190425_072424.jpg

IMG_20190425_065359.jpg

 

Le pic d’Adam est une étape très solennelle lorsque l’on visite le Sri Lanka, par les croyances qui s’y dégagent et par le fait qu’il rassemble les 4 religions présentes sur l’île. Cette montagne apporte ce reflet de multiculturalité que l’île dégage, malgré les attentats récents. Malgré l’épreuve difficile à le gravir, vous serez plus que récompensez quand le lever du soleil viendra illuminer votre début de  journée.

 

 

COMMENT ET QUAND S’Y RENDRE ?

Pour nous rendre au Pic d’Adam, le chemin est assez long. Depuis Kandy, il faut se rendre à Hatton, puis prendre un autre bus direction Dalhousie, le village où débute l’ascension.

Il faut savoir que la période de janvier à mars et notamment mai est particulièrement chargée en pèlerins. Il est fortement déconseillé de suivre ce chemin de pèlerinage durant cette période, y compris les jours de Poya et notamment de Vesak. Pendant cette saison l’ascension peut mettre  jusqu’à 11 heures au lieu de 3 heures !