PETRA, MERVEILLE DU MONDE N°4 !

IMG_20190922_055018.jpg

Cette visite là, comment ne pas se languir ?! Réveil matinal, nous partons rejoindre l’entrée du site de Pétra où nous garons la voiture sur le parking gratuit non loin de l’entrée. Nous avons attendu presque 40 minutes jusqu’à ce que les portes ouvrent avec peu de personne, et nous vous conseillons de faire exactement la même chose : y aller tôt le matin ! Pour apprécier le calme, la lumière et la fraîcheur, trois points très important à prendre en compte lors de votre visite.

Après les écrits de Lawrence d’Arabie, c’est sans aucun doute le film de Steven Spielberg de 1989 – mettant en scène l’immortel Indiana Jones – qui a contribué à faire connaitre le grandiose site de Pétra. Ignorée du grand public jusqu’au début des années 1930, en raison de l’absence de mention de cette cité antique du désert dans les textes bibliques, la majestueuse Pétra est depuis bientôt un siècle une inépuisable source de connaissance pour les archéologues, qui n’en ont jusqu’alors fouillé que le dixième.

Enfouie au creux des arides gorges du sud de la Jordanie, elle compte aujourd’hui parmi les incontournables points de visite du Moyen-Orient. Son histoire est très ancienne, puisqu’elle fut en son temps la capitale d’un peuple commerçant très influent, les Nabatéens, qui régnèrent en maîtres sur la région à partir du VIe siècle avant J.-C. et qui furent délogés par l’empire romain.

De cette antique civilisation nous sont parvenues d’époustouflantes façades taillées dans le grès, abritant temples et tombes royales, dont les couleurs ondulent au gré des mouvements du soleil. Je ne vais pas vous donner de conseils pour comment visiter Pétra à part d’y aller tôt le matin car au cours de la journée l’ambiance n’est plus même. Donc perdez vous dans ce magnifique site et visitez tous les coins et recoins de cette empire grandiose.

Je dois avouer que la cité en elle même est encore plus impressionnante que ce que j’imaginais. Ne faites donc pas trop de recherche au préalable pour être encore plus surpris une fois sur place ! Nous avons découvert ces merveilles de nos propres yeux, sans appréhension, sans cette sensation d’avoir déjà vu. Bon d’accord, nous savons quand même à quoi ressemblait le Trésor, forcément, on vous l’accorde !

 

LA TRAVERSÉE DU SIQ.

IMG_20190922_062524.jpg

IMG_20190922_062920.jpg

IMG_20190922_063256.jpg

Lorsque l’on remonte le Siq pour la première fois en marchant dans ce long couloir entouré de gigantesques canyons nous nous attendons pas vraiment à apercevoir le Khazneh aussi vite. Toutefois, justement n’allez pas trop vite et prenez le temps d’admirer les détails de la roche, vous pourrez y trouver des pierres ressemblant à un poisson ou encore à un éléphant suivant l’angle de vue ! Puis c’est l’endroit le plus frais du site donc profitez au maximum !

De nombreuses représentations des divinités nabathéennes ou encore des mini temples sont à découvrir tout le long du Siq. Vous pourrez aussi admirer les anciennes gouttières à certains endroits et observer le travail et l’ingéniosité des civilisations qui étaient là, il y a plus de 2000 ans ! Les variations de couleurs sont superbes, le Siq aura un tout autre visage suivant l’heure à laquelle vous le traversez. Et même à la fin de nos 2 jours à Pétra le spectacle était toujours aussi magique !

IMG_20190922_063725.jpg

 

 

LE TRÉSOR.

Peu avant de sortir du Siq, apparaît ce qui est, pour bon nombre de visiteurs, le monument le plus exceptionnel de la cité antique de Pétra, le Khazneh Firaoun ou trésor du Pharaon.

IMG_20190922_063748.jpg

IMG_20190922_064906.jpg

IMG_20190922_064111.jpg

 

Cet édifice est extraordinairement bien conservé. Il doit son nom à une légende locale qui raconte qu’un pharaon aurait caché son trésor dans l’urne (tholos) coiffant le sommet du petit temple qui surmonte le fronton de l’édifice. Au siècle dernier, des chercheurs ont tenté de prouver ces faits mais ont vite été déçus d’apprendre qu’en fait cette urne n’était pas creuse et ne pouvait en aucun cas contenir quoi que ce soit.

Haut de 43 m et large de 33 m, le Khazneh a été taillé dans le grès rose de la montagne. On peut encore apercevoir les encoches qui ont servi à accrocher les échafaudages. Il comprend plusieurs éléments d’architecture hellénistique, par exemple le tholos, ou encore certaines sculptures.

Il est construit sur deux niveaux. Sur le premier, la façade de l’édifice est surmontée d’un fronton supporté par six colonnes terminées par des chapiteaux corinthiens. Remarquez les cornes typiquement nabatéennes, aux angles. Entre les colonnes sont disposés des reliefs très abîmés par l’érosion et les attaques humaines (balles de fusil) représentant deux cavaliers : les Diocures, Castor et Pollux, qui guident les âmes des défunts. Au centre du fronton, on devine un disque solaire entouré de cornes de bovin ainsi que d’épis de blé. Ce sont les symboles de la déesse égyptienne Isis, probablement assimilée à la déesse nabatéenne Al-Uzza. Puis, la partie supérieure se compose d’un édifice central circulaire, le tholos, où sont sculptées des divinités, et de panneaux latéraux composant un péristyle. On peut aussi voir deux victoires ailées.

IMG_20190922_080004.jpg

 

 

Puis, après ce fameux trésor direction le reste du site où de nombreux tombeaux royales se dressent face à nous. Même si le trésor est très bien conservés les autres tombeaux ne déméritent pas du tout.  Ils sont tout autant fascinant !

IMG_20190923_110420.jpg

IMG_20190922_071326.jpg

IMG_20190922_070451.jpg

IMG_20190922_070051.jpg

IMG_20190922_085138.jpg

 

Nous décidons par la suite de nous rentre au célèbre point de vue, la randonnée est assez dure d’autant plus sous la chaleur. Mais une fois arrivée, le spectacle est magique. De nombreux locaux sont implantés sous une tente pour vous faire payer la boisson afin de prendre une photo depuis leur tente. Les prix restent raisonnables. Si vous vous rendez tôt comme nous, les jordaniens dorment, du coup l’accès est libre. Et, sur cette randonnée vous serez jamais seul, de nombreux chiens pourront accompagner votre petit promenade d’1 heure.

IMG_20190922_073032.jpg

IMG_20190922_083044.jpg

IMG_20190922_080235.jpg

IMG_20190922_080034.jpg

IMG_20190922_075207-1.jpg

 

Ensuite, direction la partie la plus éloignée du site et son célèbre monastère, le chemin est très long mais cela vaut vraiment le coup de s’y rendre. La structure est autant jolie et impressionnante que celle du trésor, puis le lieu est vaste ce qui permet d’avoir cette sensation de « peu de monde ». Puis, en haut de nombreuses randonnées s’offriront à vous, et permettent ainsi d’accéder à de nombreux viewpoints.

IMG_20190922_072202.jpg

IMG_20190922_104721.jpg

IMG_20190922_104540.jpg

IMG_20190922_100202.jpg

IMG_20190922_101835.jpg

 

 

INFORMATIONS PRATIQUES.

– Combien de temps faut-il prévoir pour visiter Pétra ?

Comptez au minimum 2 jours à Pétra si vous voulez voir les principaux sites sans trop vous presser. Bien sur si vous voulez en voir le plus possible il faudra y rester plus longtemps. Je pense qu’il faut au moins 5 jours pour voir tous les points d’intérêts de Pétra et faire la majorité de ses randonnées.

Quand nous y étions le site de Pétra ouvrait de 6h à 18h, mais les horaires peuvent changer en fonction des heures de levers et de couchers du soleil, renseignez vous avant.

– Pétra by night ?

Les lundis, mercredis et jeudis vous pouvez assister au « Petra by night » moyennant 17 JOD par personne. Au programme de ces deux heures : musique traditionnelle et surtout la fameuse vue du Trésor avec des bougies à ses pieds. Le départ se fait à 20h30 du visitor center avec un guide. Les places sont limitées, vous pouvez les acheter au visitor center de Pétra ou auprès de revendeur.

– Quand faut-il aller à Pétra ?

La haute saison à Pétra s’étend de mars à mai, le printemps est une des périodes idéale pour visiter la Jordanie. L’automne est aussi une période agréable, sans doute moins prise d’assaut que le printemps. Personnellement nous étions en pleine période d’été, une chaleur étouffante ! Prévoyez bouteille d’eau, crème solaire et casquette.

 

Les mots demeurent toutefois impuissants à décrire la beauté mystique de ce lieu classé au patrimoine mondial de l’Unesco, et ce n’est pas pour rien que ce site est aussi classé en tante que Merveilles du Monde. C’est de la magie, de la fascination à chaque recoins, les yeux grands ouverts du début jusqu’à la fin, Pétra envoûte et ça, ça fait du bien !

 

 

Publié par

Passionnés de découvertes, et à la suite de deux roadstrips en Europe, nous prenons la décision d'entreprendre un tout nouveau projet : faire le tour du monde. Aussi excitant qu'il soit, nous voulons partager avec vous nos moments, nos coup de cœur, nos doutes, nos conseils, nos inspirations...

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.