TOUS NOS CONSEILS POUR VOYAGER AVEC UN DRONE.

drones-professionnels-design-plat_23-2147694887

 

L’ère 2020 approche et vous avez décidé d’acheter un drone pour vos prochaines vacances, et voyages ? Vous voulez vous lancer dans cette nouvelle aventure ? Alors cet article est fait pour vous !

 

Rien de tel que de profiter des vues aériennes et de somptueux paysages ! Pour cela, un drone voyage s’avérera être un compagnon idéal. Personne ne peut regretter cet achat certes excessif. Toutefois, avant de l’acheter, il est judicieux et préférable de connaître les modalités de votre transporteur. En effet, si vous avez décidé de prendre l’avion, les règles sont quasiment aussi nombreuses que les compagnies et il est donc impératif de les savoir si vous ne voulez pas que votre petit bijou soit confisqué.

C’est pourquoi, on vous explique toutes les règles et ainsi vous apporter des indices pour choisir le meilleur drone de voyage pour des instants magiques.

 

1.VOYAGER AVEC SON DRONE EN AVION.

valise drone

Il faut savoir que voyager avec son drone en avion n’est qu’une question de formalité. L’élément le plus « dangereux » n’est pas le drone en lui-même, mais bien les batteries qui l’accompagnent, car l’énergie contenue dans ces dernières peut s’avérer dangereuse en altitude. Pour cela, il suffit de prendre quelques précautions.

  • Commencez par interroger la compagnie avec laquelle vous voyagez pour connaître le nombre de batteries supplémentaires autorisées à être emportées en cabine et l’énergie maximale qui est autorisée.
  • Emballer vos batteries avec des sachets Lipo Anti-déflagrant.
  • Puis, nous vous conseillons d’emporter votre drone en cabine afin d’éviter les vols ou les pertes de vos valises.

 

 

2.QUEL DRONE POUR VOYAGER ?

pack-colore-drones-modernes_23-2147681861

Choisir un drone pour son voyage implique de prendre en compte différents critères, à noter : le prix, la qualité de l’appareil et de sa caméra, sa taille, son poids, son autonomie, etc.

Si vous voyagez  de façon légère ou tout simplement en avion, privilégiez un modèle pliable ou un mini drone, de façon à ne pas empiéter sur la place de vos affaires personnelles.

Si vous êtes adepte de la plongée sous-marine, pensez aux appareils submersibles. Certains modèles permettent de profiter de vos plongées et du coup de les immortaliser.

Puis, en fonction de votre budget, vous trouverez sûrement votre bonheur ! Voici une petite liste de drone qui ont fait leurs preuves :

  1. Dji = Le Mavic Pro 2, le Spark ou le Mavic Air. (c’est celui que nous possédons). vous trouverez sur leur site toutes les descriptions sur les qualités de tous leurs drones. 
  2. HUBSAN = H501A X4 Air Pro.
  3. Parrot = Le Bebop 2.
  4. Robosea = Le Biki. (qualité vidéo 4K, pour plongée)
  5. GoPro = GoPro Karma.

 

Si vous avez des questions que le Mavic Air, ou autres drones n’hésitez surtout pas, nous saurons répondre à vos besoins.

 

 

3.CHAQUE PAYS, UNE LÉGISLATION DIFFÉRENTE ?

vector-prohibition-signs-do-not-use-drones-in-this-area

 

Après s’être équipé du drone et des accessoires indispensables, il est temps de se poser la question de la législation avant de voyager avec un drone. Tout d’abord, il faut savoir que chaque pays a sa propre législation sur l’utilisation des drones de loisir :

  • certains pays interdisent les drones de loisir et nécessitent une licence, il est donc difficile d’utiliser son drone en voyage dans un de ces pays.
  • d’autres autorisent les drones de loisir mais une autorisation est nécessaire; il est alors possible de l’obtenir pour son voyage sous réserve d’avoir le temps de faire la demande avant son départ, pas toujours évident lors d’un voyage de dernière minute.
  • enfin, pas mal de pays autorisent les drones de loisir, sans demander de licence ou d’autorisation.

 

Dans ce dernier cas, pensez bien à consulter la législation du pays. Pour la plupart des pays, les restrictions sont souvent les suivantes:

  • ne pas voler en ville.
  • ne pas survoler de bâtiments.
  • ne pas survoler de personnes / animaux et ne pas s’approcher à moins de 50 mètres.
  • ne pas dépasser 120 mètres d’altitude.
  • voler en gardant le drone à vue, soit environ 150 mètres.

 

4.FORMATION OU PAS ?

En soi, je ne trouve pas cela nécessaire si vous êtes passionné par ce nouvel outil vous saurez jour après jour l’utiliser malgré la peur du début de le voir voler. Toutefois, si vous ressentez le besoin de vous former il existe de nombreuses vidéos sur youtube ou des formations qui peuvent vous permettre de mieux gérer l’utilisation de votre drone.

 

En tout cas, faire l’acquisition d’un drone est un outil indispensable à la découverte d’un pays, il offre vraiment une nouvelle dimension, ceux que nos yeux ne peuvent voir. C’est un véritable plaisir à le faire voler. Toutefois nous insistons vraiment aux utilisateurs de drones de faire attention aux législations et aux lieux interdits de vols, et aussi respecter les lieux ou les moments sacrés.

Publié par

Passionnés de découvertes, et à la suite de deux roadstrips en Europe, nous prenons la décision d'entreprendre un tout nouveau projet : faire le tour du monde. Aussi excitant qu'il soit, nous voulons partager avec vous nos moments, nos coup de cœur, nos doutes, nos conseils, nos inspirations...

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.