RÉSERVE DE SEMENGGOH, A LA DÉCOUVERTE DES ORANGS-OUTANS.

Apercevoir des Orangs-Outans, je pense que c’est le rêve de tout le monde. Et savoir, que nous avons cette possibilité là, c’est l’excitation maximale ! Pour cela, nous nous sommes donc rendus sur l’île de Bornéo où nous avons logé à Kuching.

Non loin de la ville à 24 km, il existe une réserve, du moins un centre de réhabilitation où de nombreux Orangs-Outans vivent. C’est l’un des rares endroits au monde où il est possible de voir des orangs-outans en semi-liberté dans leur habitat naturel. L’équivalent de Sepilok au Sabah, en plus rustique et moins commercial.

Le centre de réhabilitation recueille des orangs-outans sauvages retrouvés blessés, orphelins ou gardés illégalement en captivité. Malheureusement, l’espèce est au bord de l’extinction du fait de la déforestation et donc de la destruction de son habitat naturel (culture massive des palmiers à huile, exploitation forestière illégale et braconnage notamment). Selon les estimations de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), leur population totale est estimée entre 45 000 et 69 000 individus, dont 35 000 à Bornéo.

Heureusement, il existe des personnes magnifiques sur Terre, dont les rangers du Semenggoh Wildlife Center. Ils récupèrent des orangs-outans blessés ou les sauvent de la captivité pour leur réapprendre à s’adapter à la vie sauvage. Les premiers arrivants se sont reproduits et aujourd’hui, 22 orangs-outans peuplent cette réserve de 7 km², en totale liberté. L’objectif du centre est de les rééduquer afin de leur donner toutes les chances d’être relâchés dans la jungle et de vivre, un jour, à l’état sauvage sans l’aide de l’homme. Tout y passe : savoir grimper dans les arbres, construire son nid, trouver de la nourriture dans la forêt… C’est un processus long qui peut prendre des années.

C’est vrai que tout au long de notre voyage, nous mettons en avant de visiter des réserves ou centre de réhabilitation plutôt que des zoos. Donc cela nous tenait encore plus à cœur de découvrir ce centre. Toutefois, vous devez prendre conscience que voir des Orangs-Outans est une chance unique, et parfois malheureusement les singes ne se montrent pas.

 

Les rangers expliquent les consignes et les comportements à adopter, puis veillent à ce que tout le monde respecte :

  • ne pas parler fort ;
  • pas de flash d’appareil photo ;
  • ne pas tenter d’approcher un orang-outan à moins de 5 mètres (ils sont plutôt peace mais on ne sait jamais, vu la force qu’ils peuvent avoir…)
  • ne pas montrer du doigt un individu. Ils pourraient penser à un fusil et avoir peur ou devenir agressif…

 

IMG_20190823_152542.jpg

IMG_20190823_152640_1-1.jpg

IMG_20190823_153852.jpg

20190823_145643.jpg

IMG_20190823_155701.jpg

QUAND SE RENDRE AU CENTRE DE SEMENGGOH ? 

Deux fois par jour, le matin et l’après-midi, seulement 2 heures, les rangers distribuent de la nourriture pour ceux qui n’ont pas réussi à en trouver assez. C’est l’occasion d’aller voir ces merveilleux animaux d’assez près. Nous y sommes allés dans l’après-midi, en taxi (ou Grab). Les transports pour s’y rendre ne sont pas évidents, je pense donc que c’est la meilleure solution.

Heure de nourriture : De 9h à 10h puis de 15h à 15h30.

Prix d’entrée : 10 Ringits par personne.
Horaires d’ouverture : Lundi à vendredi : 8h – 17h
/ Fermé le samedi, dimanche et les vacances scolaires.

 

Ce moment au centre de réhabilitation de Semmengoh restera gravé à tout jamais, c’est fascinant de les observer et de voir nos similitudes. Un instant magique !

Publié par

Passionnés de découvertes, et à la suite de deux roadstrips en Europe, nous prenons la décision d'entreprendre un tout nouveau projet : faire le tour du monde. Aussi excitant qu'il soit, nous voulons partager avec vous nos moments, nos coup de cœur, nos doutes, nos conseils, nos inspirations...

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.