HÔ CHI MINH, IMMENSE ET PAISIBLE VILLE AU SUD DU VIETNAM.

C’est vrai que lorsqu’on arrive à Ho chi minh, la grandeur de cette ville nous déstabilise. Pas moins de 8 millions de scooters roulent dans ces rues, des klaxons à n’en plus finir, et pourtant le temps de deux jours, cette ville nous a paru très agréable à visiter.

Hô Chi Minh, que tout le monde continu d’appeler Saigon, son nom d’avant 1975, est une ville remplie de caractère, une ville qui pétille à chaque recoin. Cette métropole a connu 95 ans d’influence Française, supporté les Américains et résisté à la bureaucratie du Nord du pays.

IMG_20190524_140656.jpg

IMG_20190524_140649.jpg

L’INVASION DES SCOOTERS. 

Je pense que c’est la première chose que l’on remarque quand on arrive à Ho Chi Minh. Difficile de se faire une place, les scooters se frôlent, effleurent les voitures, klaxonnent en créant une cacophonie incessante, une anarchie totale. Nous, qui depuis 6 mois déambulons dans les pays asiatiques cela nous choque pas plus que ça, toutefois on se met à la place de nouveaux voyageurs et nous préférons avertir de l’importance de faire attention plus particulièrement dans cette ville à l’abondance des scooters.

IMG_20190524_141424.jpg

 

DES MONUMENTS EMBLÉMATIQUE DE L’HISTOIRE, ANCRÉS DANS LA VILLE.

La pluie s’est invitée lors de notre séjour à Ho Chi Minh, entre deux éclaircies nous avons découvert l’Hôtel de Ville, ( ne se visite pas ). C’est sans doute le monument le plus connu de la ville, construit de 1900 à 1908 dans un style Néo-Renaissance, et joliement « meringué », il demeure pas moins une des plus jolies représentations de la période coloniale française.  Ne passer pas non plus à côté de la Poste Centrale, petit bijou architecturale de l’époque, ressemblant à une gare férroviaire dont la charpente est l’oeuvre du très célèbre Gustave Eiffel.

IMG_20190522_165941.jpg

IMG_20190524_135536.jpg

IMG_20190524_140254.jpg

IMG_20190524_140334.jpg

 

Non loin, vous retrouverez la cathédrale Notre-Dame, s’agissant d’une église classique dans un style Néo-Roman datant de 1877. Malheureusement nous n’avons pas pu rentrer à l’intérieur, elle été fermée.

IMG_20190524_140231.jpg

IMG_20190522_164846.jpg

 

 

 

LE COEUR DE LA MACHINE DE GUERRE AMÉRICAINE. 

Historiquement, après la défaite de Dien Bien Phu et le partage du Vietnam entre le Nord communiste et le Sud Capitaliste, les français tirèrent les rideaux sur 95 années de présence en Indochine.  Saigon entre alors dans une nouvelle époque : celle de la guerre du Vietnam, entre le Nord pro-soviétique et le Sud pro-occidental. Une fois les Français partis, les Américains prirent la relève, et en 1962 ils débarquèrent pour « défendre le Sud du Vietnam du péril communiste« . Le président américain John Fitzgerald Kennedy envoie quelques troupes déguisées en conseillers militaires. Il veut à tout prix sauver le régime de Diem pour éviter une chute en cascade des derniers régimes pro-occidentaux d’Asie, selon la « théorie des dominos » formulée par l’ancien président Eisenhower.

La ville devient alors le coeur, le moteur de la puissance militaire américaine. Les 3M sont mis en place : Money, Men , Material. Pas moins de 100 000 civils et militaires américains vivaient dans la ville, les bars renommés Las Vegas, A Go-GO, Bunny ect… prolifèrent. 56 000 prostituées étaient recensées, s’ajoutant également à tous ces maux : la corruption.

Américains et Vietnamiens commencent à bombarder le Nord-Vietnam le 7 février 1965.

En 1968, on en arrive à compter plus de 500 000 Américains en uniforme au Sud-Vietnam. Ces soldats et leurs alliés (50 000 Sud-Coréens, 7500 Australiens, 500 Néo-Zélandais, 2000 Philippins, 8000 Thaïlandais) sont néanmoins en minorité à côté du million de soldats engagés dans l’armée sud-vietnamienne.

Laos et Cambodge voisins sont bientôt entraînés dans la guerre malgré eux. Sur les trois pays indochinois sont lâchées trois fois plus de bombes que pendant toute la Seconde Guerre mondiale.

Le 30 Avril 1975 marque la libération de Saigon, fin de la guerre du Vietnam (1963-1975), départ des Américains et la victoire du Nord communiste. Les Américains déplorent 58 000 morts (environ deux fois moins que pendant les quelques mois de leur intervention dans la Première Guerre mondiale). Les Vietnamiens, quant à eux, auraient perdu un total de 3,8 millions de civils et militaires, soit près de 8 % de leur population. À quoi s’ajoutent les blessés, les mutilés et les victimes du napalm et de l’« agent orange ». En 1976, Saigon devient alors Ho Chi Minh-ville, hommage posthume rendu au père de la nation vietnamienne réunifiée.

 

IMG_20190524_152941.jpg

 

Pour mieux s’imprégner de cette guerre, Ho chi Minh dispose du Musée des vestiges de la guerre du Vietnam. C’est un lieu mémoire, pour se rappeler les conséquences atroces et horribles de la guerre.

IMG_20190524_144234.jpgIMG_20190524_144022.jpg

Le musée est composé de deux parties : l’une à l’extérieur où on peut voir des avions, chars, canons, hélicoptères américains qui ont été récupérés sur les champs de batailles ; l’autre à l’intérieur qui présente de nombreuses photos dénonçant les atrocités de la guerre et les exactions commises par l’armée américaine.

IMG_20190524_145136.jpg

IMG_20190524_151800.jpg

IMG_20190524_151806.jpg

 

Le musée est ouvert tous les jours de 7h30 à 12h et de 13h30 à 17h, l’entrée coûte 40 000 Dongs. Ce musée fut initialement nommé « Musée des Crimes de guerre américains », mais pour ne pas choquer les touristes américains attendus en masse depuis la levée de l’embargo par Bill Clinton en mars 1994, son nom a été changé.

Les photos sont dures pour les jeunes enfants. Les parents peuvent les laisser dans une salle de jeux lors de leur visite. Nous avons trouvé cela géniale !

 

 

Juste à côté du Musée, à 700 mètres, on retrouve le « Hoi Truong Nhat » est l’ancien palais présidentiel du Sud-Vietnam. Désormais appelé le Palais de la Réunification, ce jeune monument historique est entré dans l’histoire le 30 Avril 1975, lorsque les chars d’assaut 843 et 390 de la 203 ème brigade de l’armée Nord-Vietnamienne (partie communiste) défoncèrent les lourdes grilles de fer forgé du parc qui entoure le palais. Cette image mondialement connu marque la chute ou bien la libération de Saigon, et met un terme à trente années de guerre impitoyable.

Le Palais est ouvert tous les jours de 7h30 à 11h et de 13h à 16h, l’entrée coûte 40 000 Dongs.

IMG_20190524_141156.jpg

 

Sans titre-1

 

Le Pain Français !? A Ho Chi Minh nous avons découvert une enseigne française de boulangerie-patisserie. Son nom : Tous les jours. Les prix sont relativement élevés, mais bon quand depuis plusieurs mois nous n’avons pas mangé du pain, cela reste un petit plaisir que l’on peut s’offrir.

 

COMMENT VISITER HO CHI MINH ? 

La plupart des monuments sont assez concentrés sur un même plan, nous nous avons visité les sites cités dans l’article à pied. La balade est sympa, agréable, puis les piétons sont tout de même rares à Ho Chi Minh, les Vietnamiens ne sont pas de grands marcheurs cela s’expliquerait par la chaleur, mais aussi par du snobisme. Le scooter à Ho Chi Minh, C’est chic !

 

 

300x0w

 

Concernant les bus urbains, ils quadrillent la ville de manière très pratique, fonctionnant en moyenne de 5h à 20h30. Un billet de bus coûte 6 000 Dongs mais cela varie en fonction du trajet que vous voulez faire. L’application : Busmap permet de trouver les horaires et les trajets. 

 

 

Hô Chi Minh est une grande ville vietnamienne, elle peut paraître déstabilisante mais quand on se promène dans ces rues, elle demeure rayonnante. Son passé dans la guerre du Vietnam restera marqué, et on ne peut pas visiter ce pays sans passer par cette ville historique importante.

Publié par

Passionnés de découvertes, et à la suite de deux roadstrips en Europe, nous prenons la décision d'entreprendre un tout nouveau projet : faire le tour du monde. Aussi excitant qu'il soit, nous voulons partager avec vous nos moments, nos coup de cœur, nos doutes, nos conseils, nos inspirations...

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.