SOFIA, LA CURIEUSE.

A la croisée des chemins entre les royaumes slaves, hellènes et l’Asie Mineure, la Bulgarie est un pays au cœur de l’histoire avec un patrimoine culturel des plus divers. Les rues de Sofia, capitale de deux millions d’habitants, possèdent le charme conjoint de Sarajevo, Bucarest et Belgrade.

Par rapport à notre courte durée dans cette ville, nous avons choisis de se loger dans un hôtel à 20 min de l’aéroport. A côté de l’aéroport, vous trouverez le métro (terminus) pour vous rendre dans le centre ville de Sofia.

 

LA CATHEDRALE NEVSKI. 

C’est vrai que se rendre à Sofia fût particulièrement intriguant, notre choix de visiter cette ville est survenu par mes souvenirs de mes études en Histoire de l’Art et de la beauté architecturale de la cathédrale Alexandre Nevski. c’est le plus grand temple orthodoxe en Bulgarie et l’un des monuments incontournables du patrimoine bulgare.

Alexandre Nevski est appelé temple-mémorial car il commémore la libération de la Bulgarie de l’Empire ottoman en 1878 (à l’issue de la guerre russo-turque de 1877-1878) et notamment le sang versé par les libérés et les libérateurs.

Le style est défini comme néo-byzantin. La base est formée par une basilique à cinq nefs, en disposition de croix, couronnée par une multitude de coupoles, demi-coupoles et voûtes autour d’une grande coupole centrale. L’intérieur se divise en trois parties – narthex avec deux chapelles, partie centrale et autel avec trois trônes. La partie centrale se forme elle-même de cinq nefs. L’habillage des coupoles cumule une superficie d’environ 4 000 m². L’habillage de la façade est réalisé avec de la pierre blanche de Vratza. Le travail fut initialement confié à des tailleurs de pierre italiens mais après une grève ils furent remplacés par des artisans bulgares.

Ce monument fait de Sofia une ville à visiter, cela dit elle comporte également d’autres monuments tout autant intéressant.

 

ET ENSUITE ? 

Notre visite se poursuit avec l‘église russe à proximité de la cathédrale. Le Parlement, la bibliothèque nationale et l’université de Sofia font partie de ces imposants bâtiments à l’architecture soviétique qui donne son charme à la ville. Le palais présidentiel et les différents bâtiments ministériels colorés situés le long de l’avenue Alexander Dondukov, pavée de briques jaunes, sont tout autant inspirant.

 

Vous ne manquerez pas de passer devant L’église de St Georges, elle se remarque par son style architectural simple et épuré. A son intérieur vous verrez les quelques fresques ayant réussi à traverser les siècles tourmentés de l’histoire des Balkans. L’église Saint Georges est ainsi entourée de vestiges romains.

 

Sofia reste une ville paisible à visiter dotée d’une belle rencontre architecturale avec la cathédrale Alexandre Nevski qui pour les passionnés d’architecture vaut le détour.

Publicités

Publié par

Passionnés de découvertes, et à la suite de deux roadstrips en Europe, nous prenons la décision d'entreprendre un tout nouveau projet : faire le tour du monde. Aussi excitant qu'il soit, nous voulons partager avec vous nos moments, nos coup de cœur, nos doutes, nos conseils, nos inspirations...

Un commentaire sur « SOFIA, LA CURIEUSE. »

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.